[Critique ciné] Divergent : Au delà du mur

Coucou les lecteurs !

Vous n’êtes probablement pas passé à côté de cette saga surmédiatisée qu’est Divergente. Je suis moi-même fan de cette série qui avant d’être sortie sur grand écran est une trilogie écrite par Veronica Roth, trilogie dans laquelle je me suis plongée dès la sortie du premier film. J’ai aimé les livres sans plus, je peux même affirmer que je n’en ai qu’un bref souvenir. En allant au cinéma je ne pouvais donc pas vraiment me baser sur le roman bien qu’il me reste de vague petit souvenir et bien évidemment les événements les plus important… Avec une bande annonce qui laissait à désirer, j’ai d’abord hésité à aller au cinéma, et puis j’ai craqué….

Tout d’abord, un petit « remake » des films précédents : Tris Prior vit à Chicago (où plutôt ce qu’il en reste) après ce qu’il semble avoir été la fin du monde. Pour survivre en paix, les habitants ont créé les factions : Erudits, Audacieux, Sincère, Fraternels et Altruistes. A 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le restant de sa vie. Cas rarissime : ses tests ne son pas concluant, elle ne rentre dans aucune faction. Elle est divergente. Et les divergents qui menacent de briser le système doivent être exterminé. Pour échapper à ceux qui lui veulent du mal, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux. Mais après de nombreuses épreuves, il est temps pour Tris et Quatre de franchir le mur, là les attend un monde dévasté et hostile qu’ils vont devoir affronter….

Le film commence là où le précédent s’était arrêté. Nous débutons avec une ambiance légèrement différente où nous apercevons déjà des brides de cet univers futuriste que nous a offert la bande annonce. Alors que dans le second film, les portes s’étaient ouvertes en grand, là elles se referment, emprisonnant les habitants sous les ordres d’Evelyne. J’avoue avoir un petit peu de mal à la cerner. Elle est dur, et parfois même cruelle, mais derrière ses agissements se cache une envie de bien faire et même si c’est un personnage complexe, elle est plutôt intéressante. Mais pour je ne sais qu’elle raison elle veut retenir les habitants entre les murs; mais évidemment notre Tris ne respecte jamais les règles, et Quatre qui ne supporte pas les agissements de sa mère décide de la suivre au-delà du mur. Ils emmènent avec eux Tori, Caleb, Peter et Christina.

C’est partie pour un voyage en terre inconnue, là où la Terre est totalement dévastée. J’avais halluciné devant la bande-annonce car je n’avais pas compris le choix des réalisateur par rapport à cette couleur rouge plutôt intense dont est teinté le sol. Certes le décor évoque la radioactivité mais il fait tout sauf réaliste. Sur tous les plans, les choix artistiques de ce film sont très mauvais. Bien évidemment cela est mon avis, mais bien qu’il me reste de petits souvenirs des livres, jamais je n’aurais imaginé la suite de Divergent de cette manière. Avec ce décor « martien » et trop futuriste, j’ai l’impression de totalement me perdre dans ce film. Il n’y a plus cette ambiance si spécial que nous avions dans les premiers films. D’accord, le monde devait être dévasté mais en aucun cas je ne me souviens d’une pareille description dans le livre sauf erreur de ma part. Il y a un tel écart entre l’univers « mur » et « au-delà du mur » que s’en est perturbant. Mais après tout c’est peut-être un choix de la part des réalisateurs. En tout cas je suis déçue, mais au delà de ça, j’ai réussi à oublier en quelque sorte le livre et il ne m’a pas été trop difficile de me plonger dans l’histoire (dont je ne me souviens pas du tout, dites moi en commentaire si le scénario et le même dans les romans) car malgré quelques moments plats il y avait tout de même une petite dynamique et une pointe de rebondissement. Heureusement les personnages sont toujours aussi sympa, on retrouve le sarcasme de Peter (il est idiot mais je l’adore), un Caleb noyé de remord qui se révèle, un Quatre déterminé, et une Tris toujours aussi courageuse. Malheureusement Christina a été quasi-inexistante. Le couple Tris-Quatre est trognon mais je trouve qu’il manque d’authenticité. Ils sont adorables mais les scènes sont toujours les mêmes et ça manque de naturel à mon goût.

Dans ce troisième volet nous avons donc un nouveau « méchant » et une nouvelle révélation sur le pourquoi du comment de la création de ce mur qui entoure Chicago. Je trouve que sur certain point c’est un petit peu tiré par les cheveux mais encore une fois Allegiant révèle des valeurs et fait prendre conscience d’une part que le monde est fragile, et d’une autre part que les humains ne sont pas « classables » nous avons tous notre caractère et notre façons de penser, mettre une étiquette sur chacun ne va pas nous rendre meilleur, au contraire elle va nous enfermer dans un rôle qui ne sera pas forcément le notre et pour un jour imploser…

Toujours est-il que même si je déteste que les derniers tomes de trilogie soient coupés en deux (pitié arrêtez de massacrer nos romans !), c’est un film qui se laisse regarder à condition de mettre de côté le roman. Le jeu d’acteur n’est pas incroyable, mais il y a de chouette effet spéciaux, une dynamique qui se laisse suivre, une bande-son qui m’a plu et enfin un message sur l’humanité et le future de l’humanité plutôt intéressant.

Qu’as-tu pensé de ce film ?

 

[La collab’ des Bookblogueurs] Défi du mois de mars ♥

Capture.PNG

 

Ce mois-ci je suis nominée ! C’est Alice du blog Plume de chat qui nous a préparer le défi du mois, un défi sympa et très originale. Des bisous si tu passes par là Alice 😉 Untitled.jpg

Je ne vous réexplique pas en détail le principe du défi, je vous laisse plutôt lire l’explication d’Alice qui sera sans aucun doute mieux que la mienne ici. Je dois seulement écrire mon prénom avec des livres, c’est à dire, qu’en fonction des lettres de mon prénom qui corresponde à un chiffre, je prend ce chiffre et je compte dans ma bibliothèque. Le chiffre sur lequel je m’arrête correspond à une lettre de mon prénom…

Je m’appelle Maëla.

M = 13      A= 1       E = 5       L=12      A= 1

maela

 

 

Encore merci à Alice pour ce défi ! J’ai vraiment hâte de voir le prénom-livresque de mes coupines de la blogo 😉 Vivement le défi d’Avril !

 

mademoiselle m.PNG

 

Ma Wishlist livresque de Mars

Coucou mes petits lecteurs !

Aujourd’hui je vous retrouve pour une petite wishlist livresque. C’est vrai que j’ai pas mal d’envie de livre en ce moment et je voulais partager ceci avec vous (que vous en avez de la chance  >_<) !

The Mortal Instruments - The Mortal Instruments, T1

The Mortal instruments de Cassandra Clare – 18,15 €

C’est l’histoire de Clary Fray, jeune artiste et étudiante, qui le soir de son anniversaire est témoin d’un terrible meurtre. Seulement elle est la seule à en être témoin. Elle se retrouve alors dans une guerre entre les forces démoniaques où sans le savoir elle joue un rôle primordiale. J’ai vu la série (dont vous ne tarderez pas à avoir des nouvelles sur le blog), et le film, mais j’ai vraiment envie de voir ce que vaut le roman !

Red queen

Red Quenne de Victoria Aveyard – 18€

Dans un royaume appelé Norta, la terrible famille royale Argent contrôle d’une main de fer son peuple, les Rouges. Marie Barrow, une Rouge de dix-sept ans, possède des pouvoirs insoupçonnés qui vont changé sa vie du tout au tout. C’est maintenant à elle de faire valoir l’indépendance de son peuple…A roman qui m’attire et dans lequel j’ai hâte de me plonger !

La 5ème vague - La 5ème vague, T2

La mer infinie de Rick Yancey – 17,90 €

La suite de La 5e vague, alors que les humains ont presque tous été exterminé et que la 5e vague continue à déferler, Cassie et ses compagnons doivent se préparer pour l’hiver ou partir en quête d’éventuels survivants. J’ai totalement adoré le film, et j’ai trop envie de connaître la suite pour lire le premier tome alors j’aimerais sauter directement sur ce second tome !

Before

Before de Anna Todd – 14,50 €

Voici le journal intime de Hardin Scott. Il y raconte son histoire, sa rencontre avec Tessa et son enfance où comment il est arrivé à être un garçon aussi violent, sans respect pour personne ni pour lui-même. Car la vie n’a pas épargné Hardin. Je ne peux pas passer à côté de ce roman où nous découvrons les doutes de Hardin tout au long des romans, mais aussi ses peurs…

Harry Potter - Le grand atlas

Le Grand Atlas Harry Potter – 39,95€

Tous les lieux créés par J.K Rowling dans un même ouvrage. Redécouvrir Poudlard, la Forêt interdite, la boutique d’Ollivander, le Terrier, ou encore la mystérieuse Banque Gringotts. Je ne sais pas si vous avez déjà eu la chance de voir en vrai ce roman mais c’est tout simplement une merveille ! La couverture est rigine et magnifique. La coût est important mais c’est vraiment un bel ouvrage pour tous les fans de Harry Potter.

Afficher l'image d'origine

La galerie des portraits Harry Potter – 39,95 €

Tous les secrets des personnages, interviews inédites, ébauches de costumes, tout l’univers de la saga passant pas Dumbledore, Voldemort, Bellatrix ou encore Hermione ! Cet autre ouvrage me fait aussi envie que le précédent. Il va falloir que je fasse mon choix maintenant 😉

Voilà pour ma Wishlist du moment, et vous quelle est la votre ?

[Trailer reaction] Les animaux fantastiques

 

 

J’ai des millions de frissons, une excitation pas possible…Enfin ! J’ai hurlé de joie en découvrant que – moi, grande fan de la sage Harry Potter – nous embarquerions pour une nouvelle aventure dans le monde des sorciers. C’est le retour de la magie, de cette ambiance anglaise caractéristique de l’univers de J.K Rowling…

 

Alors voilà, en 2001 est parue une histoire courte de J.K Rowling (très célèbre auteur de Harry Potter) intitulée « Les animaux fantastiques ». Je ne sais pas vraiment de quoi parle ce bouquin, je sais seulement qu’il fait parti de « la bibliothèque de Poudlard », des histoires courtes sur l’univers Harry Potter. Je n’ai pas lu une seule de ces histoires pour la simple et bonne raison que je ne connaissais pas leur existence jusqu’à présent (vous comprendrez que ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’elles atterrissent dans ma bibliothèque). Bref, toute existée j’ai regardé cette bande annonce assez alléchante…Je retrouve cet univers que j’ai tant aimé, il y a une nouvelle intrigue (plutôt mystérieuse pour le moment), et une bande son très chouette. Le personnage principale, Norbert Dragonneau est joué par le très talentueux (et oscarisé) Eddy Redmayne (que l’on a vu dans « The Danish girl », « Une merveilleuse histoire du temps » ou encore « les Misérables »).

eddie-redmayne-fantastic-beasts

Je ne sais pas vous mais moi j’ai très hâte à Novembre prochain ! Dites-moi en  commentaire ce que vous en pensez, et si comme moi vous avez beaucoup d’attente par rapport à ce film. Je vous souhaite un très bon week-end, et je vous laisse avec les premières photos du film dévoilé par Entertainment Weekly. Des bisous ♥

mademoiselle m

fantastic-beasts-3fantastic-beasts-2

animaux-fantastiques-logo

[La collab’ des Bookblogueurs] Défi de Février !

Mois de Février, le mois de l’Amoooour (et de mon anniversaire soit disant passant…). C’est donc en toute logique que Miss Nana du blog « Ado lectrice » nous propose un défi romantique, mais surtout très libre. Nous devons tout simplement montrer par n’importe quel moyen notre amour pour la lecture. C’est vaste, mais j’ai tellement d’idée que ça en devient compliqué pour moi 😉 Alors, comme vous l’aurez compris, ce mois-ci, je suis nominée, ainsi que Plume de chat, Tess, Carla, Juju99 et Victoire3 ! Je tiens à préciser que je n’avais rien prévu pour cet article, j’ai décidé d’y aller au filling (je le fais un peu trop souvent^^) et de laisser ce que je pense s’étaler sur cette page blanche sans me donner d’objectif particulier, mis à part crier mon amour pour la lecture !

 ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

Ces citations qui font battre mon coeur

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe « 

Jules Renard

« Lire ressemble à regarder l’horizon. D’abord on ne voit qu’une ligne noire. Puis on imagine des mondes. « 

Orsenna

 IMG_1091.JPG

« Mes grandes souffrances dans ce monde ont été les souffrances de Heathcliff, je les ai toutes guettées et ressenties dès leur origine. Ma grande raison de vivre, c’est lui. Si tout le reste périssait et que lui demeurât, je continuerais d’exister ; mais si tout le reste demeurait et que lui fût anéanti, l’univers me deviendrait complètement étranger, je n’aurais plus l’air d’en faire partie. « 

Les Hauts de Hurlevent, Emily Brontë

« Ce n’est pas parce qu’on est victime d’une injustice qu’on doit être injuste »

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre, Ruta Sepetys

« de quelque matière que soient faites nos âmes, les nôtres se ressemblent. »

After saison 5, Anna Todd

« A compter de ce moment, Hermione devint amie avec Ron et Harry. Il se crée des liens particuliers lorsqu’on fait ensemble certaines choses. Abattre un troll de quatre mètres de haut, par exemple. « 

Harry Potter, J.K Rowling

« Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s’il n’avait tant mortifié le mien »

Orgueil et préjugés, Jane Austen

IMG_1099.JPG

Chaque auteur est différent, chaque lecteur est différent, chaque lecture est différente. Chaque roman est unique à sa manière. Un roman à une âme que nous apprenons à découvrir à chaque page. Une lecture, d’une manière ou d’une autre nous change, nous transforme et nous en sortons toujours plus vivant. L’écriture est un art, la lecture est un cadeau sans lequel je ne serais surement pas la même. Je n’aurais jamais découvert à quel point j’aime la langue française, ni ma passion pour l’écriture. J’aime voyager, mais j’aime encore plus faire voyager. La lecture c’est aussi la découverte des sentiments, l’amour, la colère, la peur, c’est l’apprentissage de l’imagination sans quoi je serais totalement différente. Je plains ceux qui n’ont pas la chance d’apprécier cet art qui nous permet la réflexion, le rire, le pleurs, ces milliers de sentiments qui nous traversent, toutes ces émotions que nous ne pouvons pas contenir…La lecture est un voyage infini, la lecture est immortelle. Et moi, je suis lectrice.

love.PNG

Merci à Miss Nana pour son défi ! Je vous souhaite une bonne fin de semaine, et un bon week-end ♥

[Critique ciné] La 5e Vague

 

Afficher l'image d'origine

Synopsis

Quatre vagues d’attaques, chacune plus mortelle que la précédente, ont décimé la presque totalité de la Terre. Terrifiée, se méfiant de tout, Cassie est en fuite et tente désespérément de sauver son jeune frère. Alors qu’elle se prépare à affronter la cinquième vague, aussi inévitable que fatale, elle va faire équipe avec un jeune homme qui pourrait bien représenter son dernier espoir – si toutefois elle peut lui faire confiance…

Source : Allociné

Casting

Réalisé par J. Blakeson avec Chloë Grace Moretz (Cassie Sullivan), Nick Robinson (Ben Parrish/ Zombie), Alex Roe (Evan Walker), Liev Schreiber (Colonel Vosh), Maika Monroe (Ringer), Zackary Arthur (Sammy Sullivan)…

Ce que j’en pense

Devrais-je « hurler » mon amour pour ce film maintenant ? Non, ce ne serait pas très objectif….

Afficher l'image d'origine

Tout d’abord je n’ai pas lu la trilogie de Rick Yancey , je n’avais donc aucune idée de ce qui m’attendait mis à part une bande annonce qui en mettait déjà pleins les yeux. « Epoustouflant » sera vraiment le mot d’ordre de cette critique. Je pense que je n’ai jamais fait autant de « Whaou » dans une salle de cinéma. Imaginez ces effets spéciaux incroyables et vraiment très réalistes, moi j’ai tout simplement été bluffé. Le scénario était aussi très intéressant, cette histoire de « vague » qui se déferlent sur la Terre soit la première vague, blackout, deuxième vague, destruction, troisième vague, pandémie et quatrième vague, invasion…il y a peut-être 30-40 min sur ces quatre vagues et j’avais peur qu’on passe trop facilement à côté mais mes peurs n’étaient pas fondées. Et nous arrivons à la 5e vague, la dernière…Je ne vous en dis pas plus 😉

Afficher l'image d'origine

Nous suivons donc le parcours de Cassie, interprété par la merveilleuse Chloë Moretz, qui est une fille comme les autres, et qui doit tenter de survivre à travers ces terribles vagues qui la menacent elle et sa famille. Je l’ai trouvé très naturelle, on arrive facilement à la comprendre, mais elle est surtout très humaine, avec des réactions d’adolescente, et en même temps d’une fille courageuse et terrifiée qui doit changer et évoluer si elle veut survivre. Ce personnage est vraiment très attachant. Et d’un autre côté, nous suivons le parcours de Ben – surnommé Zombie – qui lui est enrôlé dans les forces militaires pour combattre les « autres ». Ce garçon est tout aussi attachant que Cassie, il est protecteur, et courageux mais il est aussi très intelligent. Je ne veux rien spoiler donc je ne dirais pas plus sur le déroulement final du film que j’ai trouvé vraiment génial. (*chut*). Il y a également d’autre personnage intéressant dans ce film tel que Sam, le petit frère trop chou de Cassie, Evan, un garçon très mystérieux et vraiment très…particulier dans le sens où il n’est pas seulement humain (Il aime beaucoup Cassie…beaucoup), et Ginger, qui est une fille qui m’intrigue beaucoup. Elle fait parti de l’unité de Zombie, on voit bien que c’est une rebelle, qu’elle n’a pas froid aux yeux, mais j’ai hâte d’en savoir plus sur elle. Bref, une ribambelle de personnages aussi bien les uns que les autres, tous interprétés par de très bons acteurs.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Je ne vais pas dire que ce film soit au top de l’originalité, car il y a ce petit côté « les âmes vagabondes » qui m’empêche de le classer ainsi. Cependant, c’est un film où l’on ne s’ennuie pas une seule fois. Il y a des plans vraiment magnifiques, le film est vraiment bien tourné, le scénario est intéressant, il y a de très bon acteur, une bonne dynamique, des rebondissement, du suspens, et j’en passe ! Comme vous l’aurez deviné, j’ai passé un très bon moment au cinéma, et je compte bien lire la suite de cette trilogie ! Voilà tout pour mon avis, n’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous pensez du film si vous l’avez vu, ou alors ce que vous attendez si ce n’est pas encore le cas 🙂 Bonne fin de journée mes lecteurs ♥

mademoiselle m

[Critique livresque] Cinder de Marissa Meyer

Coucou tout le monde,

Je vous écris aujourd’hui mon avis sur Cinder de Marissa Meyer que j’ai terminé il y a quelques semaines, mais je ne poste que ma critique maintenant faute de temps !

Afficher l'image d'origine

Résumé

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…

Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle- mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…

 

Ce que j’en pense

Tout d’abords je salue l’originalité de ce roman. J’ai toujours adoré les contes, j’en étais même fan étant enfant. Et voilà que je redécouvre un des mes contes favoris -soit Cendrillon- mais complètement revisité. J’ai été tout simplement bluffé. Il y a toujours cette même intrigue de belle jeune fille maltraité par sa belle-mère, elle vit dans la poussière et fait les pires tâches, et évidemment il y a le prince charmant et le grand bal…mais plus encore, il y a une toute nouvelle intrigue qui s’y ajoute, ainsi qu’un tout nouveau univers qui se mêle à celui que nous connaissions tous si bien : le futur. Imaginez notre Cendrillon en robot. Difficile de se faire une idée, pourtant c’est génial !

Même dans le futur, les histoires commencent par « Il était une fois… »

On en oublie presque l’histoire d’origine avec ce décor futuriste et de nouveaux protagoniste venue de l’espace (plus précisément de la Lune). Mais encore mieux ! L’histoire se base en quelque sorte sur un secret que cache Cinder (ne cache pas vraiment puisqu’elle ne le sait pas elle-même), et qui a un rapport direct avec la terrible reine Lunaire (vraiment effrayante celle-là). C’est pour dire que ce roman est vraiment riche, on en voit de toutes les couleurs, plus on avance dans ce roman, plus nous découvrons de nouveaux éléments qui font tout bousculer, il y a donc une rythme bien dynamique qui fait que nous n’avons pas le temps de nous ennuyer.

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé Cinder. Je trouve en elle une femme naturelle, en quête de liberté, et qui s’affirme tout au long de notre lecture. Elle n’a pas froid au yeux, mais elle est aussi déterminé et très courageuse. Je trouve intéressant le fait qu’elle soit une cyborg (en quelque sorte considéré comme une esclave et qui se bat pour ne plus l’être, elle revendique son humanité), ce qui la rend d’autant plus attachante. Le prince Kay est lui aussi un personnage que j’ai bien aimé, nous pouvons le suivre dans certain chapitre et nous découvrons un garçon sensible, qui doit faire face à tous les dangers et au pire sacrifice pour sauver son royaume. Bien qu’elle soit terrifiante, la reine Levana est un personnage que j’ai aussi adoré (et détesté en même temps), elle est cruelle, sanglante et elle ne recule devant rien pour avoir ce qu’elle veut (même tuer toute sa famille c’est pour dire…). Une belle ribambelle de personnage

« – Je suis désolée, dit Cinder. Moi aussi, je l’aime. Les mains d’Adri se crispèrent sur le cadre. -Ne m’insulte pas, fit-elle en serrant l’écran contre elle. Une chose comme toi sait-elle seulement ce que c’est qu’aimer? Y a-t-il le moindre sentiment de sincérité chez toi ou est-ce simplement… de la programmation? « 

J’ai découvert une nouvelle saga que je ne veux plus lâcher, le décor est magnifique, l’écriture est très fluide et agréable, il y a lexique riche qui mêle conte de notre enfance et mécanique, la couverture est vraiment magnifique et j’ai tout simplement apprécié ma lecture. Je crois ne pas avoir trouvé de défaut (il y en a surement mais à quoi bon chercher la petite bête…). Je vous conseil donc cette lecture avec plaisir et j’ai hâte de continuer cette belle saga qu’est « les chroniques lunaires » !

 

« Kay s’éclaircit la gorge et murmura : – Vous ne savez pas danser, n’est-ce pas ? Cinder le dévisagea, prise de vertige. – Je suis mécanicienne. Il haussa les sourcils d’un air moqueur. – Croyez-moi, j’avais remarqué. « 

Et vous, avez-vous lu Cinder ?

mademoiselle m

♥ Nouveau chapitre disponible sur Wattpad, donnez moi votre avis !

♥ Merci de votre visite et n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire 🙂

[Série TV] Episode Pilot de ShadowHunters, j’en pense quoi ?

Coucou les lecteurs !

Aujourd’hui nous parlons série ensemble. J’ai dernièrement regardé le premier épisode de la série « Shadows Hunters » qui vient tout juste de débuter. Comme vous le saurez surement, cette série est tiré du roman (ou plutôt de la saga) « La cité des Ténèbres » de Cassandra Clare (que je n’ai pas lu), et qui par la suite a été adapté au cinéma sous le titre « The Mortals instruments » en 2013. Comme ce film a fait un énorme bide, les droits ont été racheté et nous revoilà parti dans une nouvelle série…

Je ne vais pas vous le cacher jusqu’à la fin de cet article, je trouve que cette série est une erreur. Tout d’abord, je n’ai pas lu les romans donc je ne peux pas me baser sur l’histoire de Cassandra Clare, cependant j’ai adoré le film (petite déception de ne pas voir de second volet…). Alors quand j’ai regardé ce premier épisode, je me dis « mince alors », parce qu’on passe à côté de cette histoire (Qui est géniale ! Les runes, les chasseurs de démons, j’adore !). Nous savons tous parfaitement que cette série est une énième en son genre, elle va s’éterniser, va nous faire languir pour au final nous lasser. Avec un film, c’est clair, net, il y a plus de budget donc de meilleurs effet (c’est une histoire qui en a besoins !), pour ma part j’aimais beaucoup les acteurs, l’ambiance…bref c’était un premier volet bien enclenché selon moi. Maintenant avec cette série on se retrouve avec des acteurs moins bons, des effets spéciaux qui laissent à désirer (les shadowhunters me font plus penser à des jedis…), une Clary un peu cruche, un Jace sans émotion (le vide…je l’aimais tellement dans le film), un enchainement de scène pas très bien filé, enfin bref je suis déçue. Heureusement, l’intrigue est la même, l’ambiance et toujours là mais je reste tout de même sur ma faim. Je vais laisser une petite chance à « ShadowHunters », ce serait bête de passer à côté de quelque chose si je m’arrête à cet épisode peu engageant…Je vais donc continuer et je vous tiens au courant de l’évolution de cette série (si je n’ai pas abandonner entre temps, ce qui ne m’étonnerait pas).

Afficher l'image d'origine

Et toi, as-tu regardé le premier épisode ? Si oui, qu’en as-tu pensé ?

Heureusement les musiques sont géniales !

 

mademoiselle m

[Lecture commune #2] The Revolution of Ivy d’Amy Engel

Holà mes lecteurs !

J’espère que vous allez tous très bien, que vous vous êtes bien remis de ces vacances plutôt « non-reposantes » et que vous avez repris le rythme du boulot ou des cours. Donc aujourd’hui comme vous avez pu le voir dans le titre, je vous écris une critique livresque que j’ai préparé en partenariat avec ma chère amie blogueuse Victoire3 du blog Mon corset (ici). C’est ma seconde lecture commune et toujours avec Victoire3 mais nous avions toutes les deux eu un coup de ♥ pour « The book of Ivy » alors dès la parution du second et dernier tome, nous étions obligée de faire cette lecture ensemble !

Afficher l'image d'origine

 

Ce que j’en pense

Au fil de ce roman nous suivons une évolution très intéressante d’Ivy, bien qu’inévitable et je peux le dire : évidente. En effet dans le tome 1, Ivy est très fortement encadrée et presque malgré elle endoctrinée par son père et sa sœur dans une cause qu’elle n’a pas forcément choisi. Vous vous en souviendrez peut-être, la ville de Westfall est quelque peu tiraillé par deux puissantes familles dont les Westfall; la famille d’Ivy avide de vengeance et de pouvoir, et les Lattimer ; qui gouverne d’une main de fer la ville. Donc Ivy a déjà bien évolué dans le tome 1 en tombant amoureuse de son mari, Bishop Lattimer, et « explose » en quelque sorte à la fin du roman en détruisant le plan de sa famille pour sauver l’homme qu’elle aime et se fait expulser…

« Sur tant de points, je suis plus forte qu’au moment de mon expulsion. Pourtant mon coeur s’est recroquevillé sur lui-même, sans arrêt sur ses gardes. Je suis capable de survivre ici, je le sais. La véritable question, c’est : Ai-je la force de vraiment vivre ? »

Je crois que c’est à partir de ce moment, celui où Ivy lâche la protection du grillage de Westfall que s’opère une véritable libération en elle. Tout ce qu’elle a caché, retenu depuis toujours, c’est à dire son véritable caractère, se révèle au grand jour. C’est une jeune femme courageuse, déterminé, avide de liberté qui n’a pas froid aux yeux et qui a un grand cœur. J’ai beaucoup aimé son personnage, elle est passionnante et il est facile de se retrouver en elle. Donc nous la suivons en dehors de Westfall, là où elle a quelques « complications » qui reflètent les dangers du « dehors », son combat pour sa survie est quotidien depuis qu’elle est passée de l’autre côté de la barrière et nous ressentons cette fatigue physique et mentale qui s’installe. Puis elle fait la rencontre d’Ash et de Caleb qui sont deux personnages que j’ai totalement adoré bien que le personnage de Caleb ne soit pas assez développé à mon goût. Ivy découvre avec eux ce que le sens du mot « famille » veut dire et elle vit une toute nouvelle vie, à l’opposé de celle qu’elle avait connu jusqu’ici. Mais l’ombre de Westfall rode et Ivy ne peut bientôt pas l’ignorer…

« Tous les secrets que j’ai gardés sont comme les couches d’un oignon. On épluche, on épluche, et il y en a toujours un en réserve. »

Je souhaitais faire ce paragraphe sur Bishop, et son amour pour Ivy. Je ne souhaite pas vous spoiler certain détail donc je ferais de mon mieux…La relation de Bishop et Ivy se transforme du tout au tout, nous passons de la glace au feu, et les longs moments de suspens et de malaise entre eux mon brisé le cœur. Néanmoins, Bishop est un garçon incroyable, celui que toutes les filles rêvent de rencontrer, et ne lâche rien pour Ivy. Au final, nous suivons une belle histoire d’amour qui a été souvent traversé par les larmes, le sang et la colère.

 « Les autres ont-ils autant de chance ? Trouvent-ils quelqu’un qui les comprend vraiment ? Quelqu’un qui accepte leur façon étrange et abracadabrante de voir et d’aborder le monde sans constamment s’efforcer de les changer ? Il me laisse être Ivy, alors que tant d’autres auraient essayé de me transformer en une personne différente et c’est là le cadeau le plus précieux que Bishop m’offrira jamais. »

Afficher l'image d'origine

En conclusion, j’ai beaucoup aimé ce second tome, je ne m’attendais pas forcément à ce déroulement, mais bien plus à cette fin que j’ai trouvé géniale (bien que peu surprenante). Le seul point négatif serait surement le manque de rebondissement, selon moi ce roman était un petit complément du premier tome qui n’aurait pas eu la place d’accueillir cette fin. En outre, il y a de l’action, des personnages très attachant quoi que pas assez développé, une sublime histoire d’amour, une fin comme je l’espérait et pour moi cette diptique est vraiment à lire, je la conseille à tous !

Encore merci à Victoire3 de m’avoir proposé cette lecture commune qui n’est surement pas la dernière, nous avons longtemps discuté de ce roman ensemble et je vous invite donc à lui rendre visite sur son blog ! Bisous et bonne semaine à vous ♥

mademoiselle m

Ma playlist du moment !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir ma playlist du moment, je vous présente toutes les chansons que j’ai découvert récemment et dont je ne me lasse plus ! En un mois j’ai vraiment fait de grosses découvertes, j’ai eu pleins de coups de cœurs en même temps et ça fait faisait un moment que cela ne m’était pas arrivé. It’s time to listen…

 

Bludfire – Eva Simons

Fire N Gold – Bea Miller

 

Easy come easy go – Alice on the roof

 

Never forget you – Zara Larsson & MNEK

Borders – MIA

 

Stressed out – Twenty one pilots

 

Hundred Miles – Yall

 

Never let you down – Woodkid

 

Et toi quelles est ta playlist du moment ?