Sans titre

 

Je ne tiens pas à m’excuser à toi lecteur, qui peut-etre aimait me suivre auparavant, ou au contraire qui n’en a rien à faire. Je n’ai pas été active depuis un long moment parce que je n’avais plus envie d’écrire. Je n’ai d’ailleurs pas retrouvé cette envie, mon actuelle motivation est ephémère malheureusement. J’écris ce message sans aucun but.

Cette année est difficile pour moi. Je me sens seule, alors que je suis toujours entourée, je façade un vide intérieur avec des sourires creux, je perd mon enthousiasme d’autrefois, ma confiance ma spontanéité, avec cette peur de voir s’éloigner un petit peu plus la fille que j’étais autrefois sans jamais ne plus pouvoir l’atteindre. Je la vois dans ma tête, mon enfance s’éloigne de plus en plus vite, elle tend sa main vers moi, je l’aggripe avec rage mais elle glisse et tombe bien trop loin pour que je puisse à nouveau m’y accrocher… Tout change autour de moi, je change, les gens qui m’entourent changent et il est bien difficile de tout coordonné. J’aurai bien voulu ne pas connaitre la douleur de l’amour, ne pas perdre ma passion pour la lecture ou ne pas abandonné mon livre, mais il faut que je me fasse une raison : j’ai grandi. Et c’est d’ailleurs pour cette raison que je ne suis plus allée sur le blog depuis très longtemps. L’envie est partie comme elle est arrivée.

Il y a un constant bordel dans ma tête. Je n’écris plus sur le blog, ni sur mon livre, cependant je garde secret un petit carnet dans lequel je note mes humeurs, mes coups de gueules, mes poèmes préférés, mes paroles de musique…Oui, cette année la musique n’a jamais été aussi présente. Black Keys, Blues Pills, Metallica, Iron Maiden, mes goûts n’ont pas changé mais ce sont clairement diversifié. Je me suis aussi activement mise au sport. En allant courir plusieurs fois par semaine je pensais réussir à me vider la tête, et c’était le cas. Puis une heure de sport en salle après les cours m’a également soulagé. J’ai compris aussi que le pire quand l’on est mal c’est de rester chez soi. Alors je suis sortie. Boire un verre avec des amis, juste se promenner, prendre l’air, peu importe. Et puis il a la photo. C’est aussi une activité que j’adore, capturer les couchers de soleil de ma ville adoré, et les chemins gelés à 9h avant d’aller au lycée. Alors voilà, je change encore, mais ce n’est pas en mal. Je grandis, nous grandissons tous à un moment où un autre et il faut un temps pour s’adapter à toutes ces nouvelles choses qui se bousculent dans nos têtes.

Laissons le temps faire les choses. Entourons-nous des bonnes personnes même si nous avons tendance à trop nous attacher aux mauvaises. Malgré tout je n’ai jamais perdu mon vrai sourire, ni mon optimisme.

La vie est belle.

 

M-

Publicités

2 réflexions sur “Sans titre

  1. Je ne sais pas quoi dire. Enfin si, il y a une chose qui me traverse l’esprit : je suis là. Si tu as besoin de parler de ce qui te préoccupe ou au contraire si tu veux juste parler comme ça, pour te vider la tête. Tu as été là pour moi, tout le temps et je ne te remercierai jamais assez. Tu es une personne fabuleuse et j’ai bien l’impression que tu te sens un peu perdue mais je sais que tu te retrouveras. Les mots me manquent un peu mais sache que je t’aime fort. ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s